En un peu plus de 3 ans nous avons eu l'occasion de publier plusieurs témoignages d'anciens Zundappistes, mais très rarement avec des photos d'époque. Nous allons vous présenter ici un nouveau témoignage qui concerne un 517-09 de 1969 

Ci dessous un extrait de la publicité diffusée au Salon de Paris 1968, présentant le seul cyclomoteur "Sport"des programmes 68/70 de Zundapp. Cette gamme était la première diffusée en France par la société Gottfried, le nouvel importateur de la marque Zündapp.

Ce 517-09 était désigné dans ce document publicitaire: "Sport-Combinette" malgré qu'il porte l'inscription C50 Super sur son feu arrière, dans la publicité du Salon de Paris 1969 il sera enfin désigné: C50 Super. 

Ce C50 Super sera commercialisé au moins jusqu'en 1972, à partir de 1971 ce sera en parallèle avec les deux versions du C50 Sport (3 et 4 vitesses au pied et pédales hors du bloc).

D'après les machines qui ressortent de nos jours, il semble que le plus fort des ventes du C50 Super se soit à l'époque concentré sur les premières années de 68 et 70, à partir de 1971 le best-seller sera le nouveau C50 Sport.

Il faut dire que les écarts de prix étaient faibles, ainsi dans le tarif 1972 nous avions:

- C50 Super, 3 vit. main / 517-09 : 2.245 FF

- C50 Sport, 3 vit. pied / 517-37 : 2.280 FF

- C50 Sport, 4 vit. pied / 517-38 : 2.400 FF

Ces faibles écarts de prix, 35FF entre les Super et Sport 3 vitesses, justifient qu'à partir de 1971 seul les versions "Sport" aient trouvé preneur.

 

C50_1969-PubliciteSalon1968-detail

La particularité de ce nouveau témoignage, c'est que pour celui ci nous avons fonctionné à l'envers, le point de départ ayant été cette machine récupérée, puis quelques années plus tard, la rencontre avec son ancien propriétaire, et le recueil de son témoignage et de quelques photos d'époque qu'il nous a confiées.

Voici le C50 Zundapp de 1969, photographié par moi même en 2009, dans le hangar où il avait été stocké pendant une dizaine d'années par ceux qui me l'ont ensuite cédé. 

C50_1969enGrange

C50_1969enGrange2

 

Ce cyclomoteur "C50 Super" n'avait pas un très gros intérêt technique, c'est le trois vitesses à main avec les pédales incorporées au bloc moteur. Personnellement je préfère les modèles ultérieurs avec les pédales hors du bloc moteur, type "C50 Sport/ 517-37 et 517-38" de la période 1972/76, équipés des vitesses au pied.

Attention: la toute première version du "C50 Sport/1970/517-31" avait bien 3 vitesses au pied, mais avait encore les pédales incorporées au bloc moteur.

Pour moi le principal  intérêt de ce C50 Super, c'était que ce n'était pas une machine anonyme, puisqu'il n'avait eu qu'un seul utilisateur, et que ce dernier ne m'était pas inconnu. De sorte que l'état de ce cyclomoteur devait être sans surprise et que j'espèrais revoir un jour son ancien propriétaire et obtenir de lui un témoignage instructif....... 

........................

Nous sommes en juin 2012, le temps à passé et j'ai enfin rencontré Robert Chaffois et celui ci m'a confié son témoignage et aussi quelques photos d'époque!!

........................

Nous sommes en 1969, Robert a 16 ans, il vit dans le quartier St Barnabé à Marseille, sa famille tient une pâtisserie rue Montaigne. Robert passe son temps avec ses amis, à quelques centaines de mètres de là, dans l'impasse Giraud, à l'époque ce n'était qu'un chemin de terre où les jeunes sont chez eux, ce terrain de jeux c'était leur piste de vitesse qui permettait aux privilégiés équipés de la fameuse "bleue" de s'affronter, cette Mobylette n'était pas très bridée par Motobécane et valait avec un bon 70km/h avec ses 2,7ch.

ImpasseGiraud

Aujourd'hui l'impasse Giraud n'est plus un chemin de terre et le terrain de jeux qu'elle était il y a 40 ans.

Robert veux imiter ses copains de l'impasse, et il persuade  son père, Marcel Chaffois, de lui acheter une bleue....

Le duo se rend aux "Cycles Perez", dans cette même rue Montaigne où se trouvait la pâtisserie familiale. Monsieur Perez y vend des bicyclettes et des Mobylettes, on commence à discuter devant les "bleues" lorsque notre chef patissier Marcel  aperçoit une autre machine bleue sous une bâche, mais ce n'est pas une Mobylette, Marcel voit la marque: "Zundapp" il connaît cette marque de motos pour en avoir vu dans sa jeunesse.

C50_1969-PubliciteSalon1968ter

Alors il s'adresse à son fils:" Robert, c'est celle ci qu'il te faut et pas une autre", Robert qui était venu pour une "Bleue"est surpris et puis séduit par cette belle machine bleu métallisé à l'allure de moto, un engin qu'il n'avait même pas imaginé en rêve.

C'est fait, Robert est le plus heureux des jeunes de l'impasse Giraud, maintenant c'est sa moto qui fait l'admiration de la bande....Après quelques centaines de km, la Zundapp est rodée, Robert l'a bien en mains, mais il pense que du côté des performances elle serait capable de plus.

Alors Robert se décide à traverser Marseille pour se rendre dans une grande concession de la firme Zundapp :

Pour Marseille c'est Mr L.SARLIN, il tenait un grand magasin de motos et scooters dont l'enseigne était "Palais du scooter", cette importante entreprise se trouvait entre deux rues parallèles, l'Avenue de Toulon et le Cours Gouffé, avec des accès sur ces 2 rues et donc deux adresses: 54 Cours Gouffé et 55 Avenue de Toulon (c'est mainenant une concession Yamaha).

 

.............................

 

Une fois à la concession de l'avenue de Toulon, Robert rencontre le patron et lui dit "Je voudrais que vous me gonfliez mon Zundapp", Monsieur Sarlin, qui avait le sens du commerce, lui dit alors: "Si tu veux allez plus vite jeune homme il faut passer le permis moto et t'acheter une 500cc", têtu Robert insiste: "Non , je ne veux pas m'acheter une 500, je veux seulement que vous me gonfliez mon Zundapp pour qu'il aille plus vite!".

"Bon, bon" dit le patron, "tu nous la confies et on va voir ce que l'on peut en faire"......

Une semaine plus tard, Robert téléphone chez Sarlin et il entend..."Le Zundapp est prêt vous pouvez venir le chercher"....Robert est fou de joie à l'idée de retrouver bientôt son cher Zundapp transformé...

Il part immédiatement, traverse Marseille et enfin se retrouve avenue de Toulon, chez le concessionnaire....

Dès qu'il reprend sa machine, Robert est stupéfait par la transformation, le bruit du Zundapp est maintenant très différent, plus fort et plus rageur, mais surtout sa monture est beaucoup plus nerveuse et rapide....

Maintenant les Mobylettes"bleues" sont loin derrière.....le C50 Super

MontageDellOrto3

 Ces deux photos vous montre l'essentiel de la modification effectuée par Mr L.SARLIN à l'enseigne "Palais du Scooter" de Marseille:

C'est un carburateur Dell'Orto de 19mm, monté sur une pipe d'admission 100% "maison" le tube est fait à partir d'un ségment de guidon (diamètre correspondant exactement au Dell'Orto) et la platine de fixation au cylindre et faite à partir d'un morceau de fer plat. Les deux pièces son ajustées et brasées. Du 100% fait main...

MontageDellOrto

 

Pour tester ce Dell'Orto 19mm, je compte le monter en lieu et place du Bing 19mm de mon 517-20, ainsi on pourra faire une comparaison à diamètre identique.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cet antique DellOrto, il est marqué "UA 19S" son gicleur est marqué 78, et son aiguille est abaissée au maxi, dernier cran.

..........................

Et un grand merci à Robert, qui a fait pour nous des recherches dans ses archives. Il nous en a miraculeusement extrait  ces photos d'un autre temps...


Sur la photo ci dessus, nous sommes en 1972, Robert possède déjà ce Zundapp depuis 3 ans il est toujours impeccable, on aperçoit le carburateur Dell'Orto de 19mm du gonflage (cliquez sur la photo pour l'agrandir).

 Derrière Robert il y a ici, sa soeur Claudine (11ans) et la petite fille brune qui se trouve sur le feu arrière c'est Josiane une cousine. 

Marseille1972

..........................

Les années ont passées, nous sommes en 1980,  cela fait 11 ans que Robert possède ce 50 Zundapp et il est toujours en excellent état. La petite fille de 2 ou 3 ans, qui est sur le réservoir, c'est Séverine, la fille d'une employée de la pâtisserie familiale. 

RobertZund80-Severine1et2

.......................

 Encore un bond dans le temps, nous sommes en 1993, c'est toujours Séverine qui est sur le Zundapp, mais elle a maintenant 16 ou 17ans. Le Zundapp est dans le grand âge avec ses 24 ans, c'est beaucoup pour un cyclomoteur, et il commence à être très fatigué.
Depuis plusieurs années Robert n'utilisait plus son Zundapp, de ce fait il commençait à être dans un état très proche de celui dans lequel je le trouverai 15 ans plus tard (voir les photos en tête d'article).  

Severine1990

................

On termine avec ce même 517-09 tel qu'il est de nos jours, soit 43 ans après sa sortie de la chaîne de montage de l'usine de Munich.

Après une petite inspection et le remontage d'un Bing, il a démarré du premier coup, je n'ai encore entrepris aucune restauration ni nettoyage.

517-09today

 

Pour le moment je n'ai pas le temps nécessaire à une remise en état, mais je me pose la question: vais-je conserver ou changer le moteur pour un bloc avec vitesse au pied ou non? 

Par contre j'espère trouver le temps de vous faire prochainement quelques commentaires sur un comparatif entre carburateurs de 19mm Bing ou Dell'Orto. 

C'est fait j'ai roulé avec ce Dell'Orto de 19mm

Voir: "Deux 19mm de 1969"