Fin 1976 un dépliant publicitaire préparé, comme tous les autres, par les services de l'usine munichoise, présentait pour la première fois aux jeunes français la nouvelle gamme 1977 des 50cc Zundapp équipées de roues "bâtons".

Après la présentation générale que nous vous avions fait de ce document, voici une présentation plus détaillées des cyclomoteurs Zundapp destinés au marché français. Si vous vous intéressez à ces versions françaises, nous avions évoqué dans  "la présentation générale" de ce document les problèmes de "référence" 529/517 ainsi que les détails de présentation de ces premiers modèles.

 

Program77_Dos

...................

Je vous recommande la lecture des textes publicitaires....ils sont vraiment typés d'époque.

Dans la gamme précédente 73/76 il n'y avait qu'un modèle de cyclomoteur sport : le  C50 Sport, pour proposer un choix plus large il y aura deux machines dans la nouvelle gamme,  elles ne différèrent que par leurs accessoires, le GTS50 et le KS 50. 

Ci dessous le GTS50

Face1LD_GTSseul

La désignation "GTS50" existait en Allemagne depuis 1973, elle désignait la version allemande du CS50Sport vendu en France. Maintenant le GTS50 désigne la même machine dans les deux pays, seule grosse différence la version allemande est équipée (jusqu'à  l'apparition du GTS 5speed en 1980) du petit cylindre  pour respecter la limitation de vitesse (40km/h), alors que la version française est équipée du gros cylindre Maxitherm qui permettra aux jeunes français de l'époque d'être les maîtres du bitume......

GTStexte1

GTStexte2

GTStexte3

...............

Le KS50 1977

A noter sur ce premier KS50/1977 à roues "baton", le garde boue "spécial" qui sera dès 78 changé pour un nouveau garde boue qui assurera une plus grande rigidité de la fourche.

A noter aussi une petite erreur sur ce KS50, qui est ici équipée de tableau de bord du GTS50, alors que ces versions de KS seront équipés de l'ensemble "compteur/compte tours" à capotage arrondi identique au modèle 78.   Revoir la publicité 1978

Nota:  Je ne suis plus aussi certain de cette affirmation au sujet de ce compteur des KS50, car depuis la publication de cet article j'ai eu un témoignage sur un KS50 d'époque qui aurait eu ce tableau de bord similaire au GTS. A mon avis cela n'a du être le cas que pour les premiers KS50 (fin 76-début 77) après quoi les KS ont rapidement obtenu l'ensemble compteur/compte-tours.

KS50_77_Seul

La désignation "KS50" n'avait jamais été utilisée en France pour un cyclomoteur, elle avait toujours désignée, comme en Allemagne, les versions "Motos Légères" non limitées.

Principale différence par rapport au GTS50, le frein à disque et le compte-tours. 

Durant les 3 années de commercialisation de cette nouvelle gamme (77,78 et 79), le succès sera considérable, on peut dire qu'aucun modèle de 50cc allemand n'aura eu des chiffres de ventes équivalents. 

 

KStexte1

KStexte2

Ces modèles 529 seront présentés à l'homologation française le 25 janvier 1978, tous les modèles de 520-06 commercialisés en France durant l'année 1977 seront donc fournis avec le certificat de 1975 de la gamme 517 précédente et le n°517-38.

On peut penser que l'utilisation par l'importateur Gottfried de cette référence 517-38 pendant l'année 1977 due être ensuite avalisée par l'usine pour désigner les 529-06, comme on le constate dans les publicités du modèle 1978.

Et on ne revit plus ce n° 529-06 dans les publicités des années suivantes, mais seulement le n°517-38 jusqu'au dernier milésime de l'année 1979. (Attention pour les pièces détachées, ces cyclomoteurs Zundapp vendus en France de 1977 à 1979, malgré leur n° d'identification, sont bien des 529 et non des 517).

Revoir la publicité 1978

Lire un témoignage sur les cyclos Zun à bâtons

et un autre témoignage sur les mêmes Zundapp