Pour continuer notre visite des motos des années 60, un petit tour chez BSA le n°1 de la production motocycliste du moment et la plus vendue en France des marques anglaises.

Dans le début des années 1950, BSA, c'était surtout des monocylindres avec les 350cc B31 et 500cc B33 qui s'étaient beaucoup vendues, pour la fin des années 50 et les années 1960 ce sera au tour des bicylindres d'être à la mode, comme chez les concurrents Ariel, Triumph et Norton.

Comme pour les autres marques, fin septembre 1965 un petit courrier à MOVEA l'importateur et en réponse une lettre aimable avec documentation et tarif.

Movea importait aussi Ariel, mais en 1965 il ne restait plus grand chose de la prestigieuse gamme Ariel.

LettreBSA_65

Mais 45 ans après, le reste des documents est introuvable, alors on fait avec nos vieux "Moto Revue", et voici les tarifs BSA avec la machine la plus chère du marché ( mis à part la Harley Davidson) la très belle Spitfire à 8.100FF, et une réplique de la Victor 441 cross qui a été championne du monde en 1964, et comme Triumph une version trial de cette 441. A remarquer les prix relativement bas de ces deux machines prêtes pour la compétition (ces francs français de 1966 sont équivalents aux euros 2010).

TarifBSA

TitreBSA

BSACross

 

Texte441cross

Ci dessous la 500cc Cyclone, son prix très proche de celui d'une 650cc n'a pas favorisé sa diffusion.

BSA500

Texte500

La 650cc la plus vendu de la gamme.

BSA650

Texte650

Et un aperçu de la 650 Spitfire équipée ici par les établissements SOUPER fin 1967, bizarrement le prix a beaucoup baissé de 8.100FF à 7.200FF, il faut dire qu'il y avait déjà la 450 Honda à 6.500FF et que la T500 Suzuki vient de sortir à 7.500FF, alors on réajuste les prix!

BSASpitfire

TexteSpitfire1

TexteSpitfire2

SpitfireTablBord

Comme toutes les marques anglaises, c'est aux USA que BSA faisait son chiffre d'affaire, voici deux publicités BSA "US" de 1968, on y voit deux versions scrambler dont la 441 Victor qui faisait avec les 650 Triumph l'essentiel du plateau du GreenHorn Enduro 1967.

PUB68avecVictor

PUB68

Avec l'arrivée en force des machines japonaises sur le marché américain, la situation de BSA va très rapidement se dégrader et pour essayer de lutter BSA va perdre totalement ce qui faisait le charme de ses machines, comme on le voit sur cette publicité de 1970, soit deux après les publicités précédentes, les BSA sont devenues méconnaissables.

PUB70

................

En 1965 la 650 BSA Lightning (Eclair en français) joue dans le James Bond Opération Tonnerre (Thunderball).

thunderball_poster

MotoRevue fut ravit de présenter la photo, ci dessous, qui faisait de la publicité pour le monde de la moto qui en avait bien besoin à cette époque.

Cette BSA était équipée de lances rockettes qui, dans ce film, lui permettait de faire exploser une automobile adverse. 

james_bond_1_

 ...............

En 1965 les vieilles Gold Star ne sont plus au catalogue pourtant en 1960 René Goetz était encore champion de France 500cc "National" au guidon de sa BSA Gold Star 

Voir notre article: René Goetz et ses BSA Gold Star