Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
ZSEFT- ZUNDAPP
26 mai 2009

Le monde de la moto des années 60 / BMW

Dans les années d'avant guerre BMW fut commercialisé en France par les mêmes importateurs que Zundapp: Victor Bastide puis à parir de 1934: Marius Latscha.

Après guerre les destinées en France de BMW et de Zundapp se séparent.

BMW restera, jusqu'à la fin des années 50, importé par Marius Latscha, alors que Zundapp passe aux mains du "Hall de la moto". En 1958 c'est Impérial Garage qui remplace Latscha pour l'importation des motos BMW.

En France le principal marché des constructeurs de 125cc s'est brutalement tari en 1958 avec la fin de la conduite sans permis des 125 et la création de permis A1 pour cette catégorie, de ce fait tous les fabricants français ont arrété net leurs fabrications aux débuts des années 60, ils ne fabriquent plus que des cyclomoteurs.

En Allemagne, Zundapp ne fabrique plus de moto depuis 1963 et comme Motobécane, Zundapp ne se consacre qu'aux cyclomoteurs, en 1964 les tarifs Zundapp n'apparaissent plus dans les tableaux de MotoRevue, ils réapparaissent en 1966 avec le KS50 4vit/5,1ch à 1.900FF et le KS50 5vit/5,5ch à 2.200FF.

 

A la fin des années 60 tout changera 

Les années 60 c'est la période charnière entre l'époque où la moto était, principalement, un moyen de locomotion et celle où elle devient, principalement un engin de loisir.

Accessoirement, ces années 60 correspondent aux débuts de la passion de deux jeunes (mon frère et moi, le porte plume du ZSEFT) pour la moto en générale, ce qui m'a conduit à passer le permis moto en 1968.

Les motards étaient une espèce en voie de disparition, et les jeunes comme les adultes se passionnaient exclusivement pour l'automobile. Conséquence de notre jeune intérêt pour ces motos, il me reste encore une petite partie des documents glanés.

Le but de notre rubrique années 50/60 étant de faire un large tour d'horizon des motos et des cyclomoteurs en vente dans ces années sur le territoire français, les prix seront en Francs français de 1964/66 et la valeur de cette monnaie est très intéressante car elle équivaut exactement à l'Euros de ce début de 21eme siècle.

Le litre de carburant valait d'ailleurs dans ces années moins d'un Franc français, une petite voiture valait dans les 7500FF et une grosse berline française valait dans les 15.000FF, en remplaçant les FF par € ces chiffres sont très parlants.

CouvertureBMW

BMW série 2

(si vous cliquez sur la photo vous verrez le tampon "Albert Meullenet")

Au cours des années 60 BMW,  survit avec une gamme qui était sortie en France en 1955!!!

En parallèle à la sortie de cette série 2, BMW démarre avec succès son retour dans l'automobile via les voiturettes, cela donnera à BMW la possibilité d'attendre sereinement des jours meilleurs pour sa production"moto".

Voir notre article "La saga des voiturettes allemandes".

A cette époque BMW est la moto des "roules toujours", BMW était la seule marque de moto allemande survivante du naufrage de la fin des années 50, les quelques autres marques allemandes n'étaient que sur le marché des petites cylindrées.

Cette gamme appelée de nos jours "Série 2", a été fabriquée de 1955 à 1969, soit durant presque 15 ans!!!

Le document publicitaire provient de chez Albert Meullenet 18 rue Lecourbe à Besançon. Au passage merci à ce commerçant qui permettait aux jeunes de passer le permis moto sur un Vespa 150cc (prêté gratuitement), les moto-écoles n'existaient pas (merci à un son fils Patrick qui nous a fait un petit commentaire).

Actuellement les enfants et petits enfants d'Albert Meullenet sont toujours là: meullenet-motos-besancon.fr

Voir notre article "La moto à Besançon" consacré à Albert Meullenet.

(Bien que ce document nous ai été remis au milieu des années 60, il semble être plus ancien car en dernière page figure la photo d'un attelage de side car course avec le commentaire :  Champions du monde 1960 : Fath/ Wohlgemuth sur BMW. Ce serait donc un document de 1961) 

La 250cc R27 à 4.200FF

(très peu vendue en France mais beaucoup plus en Suisse comme la R26)

R27

 

La 500cc R50, la moto de la gendarmerie française à 5.500 FF.

R50

 

 

La version sport en 500cc, la R50S, elle ne figure plus dans les tarifs 65/66

R50S

 

La 600cc R60 à 5.900FF(sans le side car).

R60

Et pour finir la star de l'époque la 600cc R69S à 7.200FF, au même prix que ses 3 principales concurrentes anglaises la 650ccTriumph Bonnevile, la 750cc Norton Atlas et la 650cc BSA Lightning, la BSA Spitfire était encore 1.000FF plus chère.

Pour vous faire une idée de ces prix: 1 FF/1965 = 1 €uros/2002.

Cette R69S/42ch était le modèle le plus sportif (et le plus fragile) de la gamme, elle avait succédée en 1960 au précédent modèle sportif de cette série 2, la R69/35ch qui avait été produite de 1955 à 1960.

R69S

 Avec un lien vers un site R69S "US" et le même en français

Une page du MotoRevue Spécial Salon d'octobre 1961 avec la totalité des agences officielles BMW, et 4eme dans la liste Meullenet à Besançon.

Cette publicité de 1961 était au nom du nouvel importateur (depuis 1958): "Impérial Garage".

Pub1961Haut2

Pub1961Bas

En 1955, à la sortie des premiers modèles de cette série (R50 et R69), Zundapp produit encore des motos avec la KS601 et les 175S/200S et 250S, mais les ventes sont tellement faibles que le financement d'une nouvelle gamme est impossible, et pourquoi faire?

Alors que chez BMW avec les bénéfices tirés de l'essor du marché "automobile" on peut se permettre ce soutient au département moto.

Avec la disparition des KS601 du marché, suite à la fermeture de l'usine de Nuremberg, fin 1958, c'est une concurrente de moins pour BMW et pendant presque 15 ans BMW/Moto va survivre avec cette "Série 2" en attendant la naissance d'un nouveau marché, celui de la moto de loisir, marquée en fanfare par la sortie en 1969 de la 750 Honda Four, 1969, ce fut aussi la fin de cette série de motos "utilitaires" et la début pour BMW d'une nouvelle ère.

Voir aussi la gamme Zundapp 1956/57 en France, ainsi que Zundapp 1957/58 en France.

.......................

Pour faire un petit rappel sur les débuts de cette série, voici une publicité Latscha d'octobre 1955:

Le tarif présent sur cette publicité de 1955 comporte encore deux modèles de la série précédent (dite série 3) la R25/3 et la R67/3 et deux nouveaux modèles la R50/26ch (420.000 anciens francs soit 4.200FF de 1960) et la R69/35ch à (550.000aF), la R26 et la R60/30ch sortiront quelques mois plus tard. Si vous remontez plus haut dans l'article vous avez en 1966 la même R50 à 5.500FF soit une augmentation de 1.300FF en 11 ans!! soit presque 100FF par an, l'inflation des années 70 et 80 n'était pas encore là!!!

Chez Zundapp la KS601/28ch est en 1956 à 420.000aF et la KS601Sport/33ch à 455.000aF, on voit que tout le monde est aligné....

Pour quelques informations sur l'imbrication des importateurs BMW/Zundapp en France

Vous cliquez-> Les importateurs Zundapp en France

Ci-dessous cette publicité Latscha d'octobre 1955.

BMW1955

................

Et les japonaises où en sont-elles? Eh bien en 64/66 trois marques sont présentes en France: Honda, Suzuki sont là depuis 1961 et Yamaha début en 64.

La plus grosse japonaise du moment est la Honda CB77/305cc, chez Yamaha et Suzuki le maxi c'est 250cc, la plus performante de toutes étant en 64 la 250cc Yamaha YDS3, en 1966 on monte d'un cran avec la sortie de la 450cc Honda et de la trés performante 250cc T20 6 vitesses chez Suzuki, chez Yamaha c'est toujours l'YDS3 car la première 350cc l'YR1 ne sortira qu'en 1967.

Du côté de Kawasaki la présence de quelques machines chez Garreau l'importateur Norton, laissait à penser qu'il allait se lancer comme importateur, mais non il attend que Xavier Maugendre crée, fin 1967, la SIDEMM, pour lui confier les machines qui dépérissent dans sa vitrine (250 et 650 ),. Et début 1968 ce sera les débuts de l'importation en France de Kawasaki par la SIDEMM (250 Samourai et 350 Avenger). Eh, j'oubliais l'apparition fugitive de Bridgestone avec un mono 90cc et un twin 175cc....

....................

Un petit détour pour comparer les parcours "automobiles" de BMW et de Zundapp.

Les deux firmes produisent en même temps deux voiturettes très semblables.

Pour BMW en 1955 c'est l'Isetta (sous licence ISO italienne) avec le 250cc monocylindre 4 temps de ses motos.

Pour Zundapp c'est le Janus avec le 250cc monocylindre 2 temps de ses motos.

l'Isetta et  le Janus sont très semblables: 2 places avec une porte unique en face avant.

Deux destinées différentes:

En Allemagne l'Isetta se vend bien, l'Isetta ISO ne réussit pas en Italie mais dans sa version BMW c'est un succès, ensuite elle grossit en devenant la BMW600 (4 places, bicylindre moto de 600cc),  puis un succès complet pour le coupé BMW700 une ligne qui plaît et un moteur qui passe de 600 à 700cc......

En 1961 les BMW 1500 arrivent et ce sera le debut des BMW que nous connaissont depuis.

Puis BMW enchaîne les succès en reprennant en 1967 un autre grand fabricant allemand: Glas (fabricant des voiturette Goggomobil puis des coupés prestigieux qui causeront sa perte).

Ainsi les très beaux et prestigieux coupés Glas1300GT et Glas 3000V8....deviendront sur les chaînes de l'usine Glas: les BMW1600GT et les BMW-Glas3000GT......Et BMW devient un très grand de l'automobile.

Chez Zundapp après l'échec du Janus, ce sera la fin de cette tentative de diversion"automobile".....et le retour vers le marché des "petites motos"...  

Un article de ce blog décrit: La saga des voiturettes allemandes BMW, Glas, Zundapp etc...

.......................

Avec la reprise du marché de la moto de loisir, c'est BMW qui reprendra elle même l'importation en France de ses motos en créant  BMW France.

Quelques mots sur les BMW des 2 séries suivantes avec la sortie en septembre 1969 de la nouvelle gamme 1970:

la série 5.

Cette sortie sera très discète car en cet automne 1969 les premières CB 750 Honda commencent à être livrées à la clientèle et dans ces conditions créer l'événement avec une machine conventionnelle (bicylindre et freins à tambour) qui est un peu plus chère....mission impossible.

La BMW R75/5 est alors à 9.975FF face à la Honda CB750 à 9.450FF.

BmW1970motoSeule

BmW1970texteSeul

Cette série 5 ne vivra que 4 ans, car au salon de l'automne 1973, BMW réussit un peu mieux le lancement de sa nouvelle série 6.

Ainsi avec la superbe R90S: enfin des doubles disques à l'avant et en prime un carénage "tête de fourche", cela démarre très bien puisqu'en 3 mois, entre la présentation au  Salon de Paris d'octobre 1973 et le début 1974, l'usine a enregistré 800 commandes pour cette série.

Pour les prix, début 1974 lors des premières livraisons, la BMW R90S est beaucoup plus chère que la Honda, 17.000FF face aux 12.500FF de la CB750 ( + 4.500FF), mais le client a au moins la satisfaction d'acheter une 900cc!! Et comme chez Zundapp pour les cyclomoteurs on vise chez BMW une clientèle plus "bourgeoise".

On a embauché des psychologues cher BMW pour voir ce qu'il y avait sous les casques!! 

 

 Voir nos articles:

La saga des voiturettes allemandes BMW, Glas, Zundapp etc...

 

 Les importateurs Zundapp et BMW en France

 

 Voir notre dernier article traitant de BMW:

Porte de Versailles octobre 1950 "Le grand retour de Zundapp et BMW"

 

 

 

Cliquez pour voir la totalité des articles ->"Motos des années 50 et 60"

 

Retour à la page d'accueil

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
M
REMERCIMENTS POUR LE PETIT COMMENTAIRE<br /> SUR MON PERE DANS LES ANNEES 1960 <br /> ET SALUT ATOUS LES MOTARDS ANCIENS<br /> OU NOUVEAUX<br /> <br /> PATRICK / CHOUCHOU A L EPOQUE /
Répondre
Publicité
ZSEFT- ZUNDAPP
  • Le blog du Zundapp Sud-Est France Team, voici les petites motos Zündapp, leurs concurrentes allemandes: Kreidler, Hercules, et leurs cousines portugaises Famel et Casal... toutes des années 60 à 80, présentées par les zundappistes du Sud-Est de la France.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 1 607 193
Archives
Publicité