Ce jour à la une du blog du ZSEFT une "Histoire" assez extraordinaire, avec son héros Marc...

Nous sommes en 1969, Marc âgé de 17 ans, est ici photographié sur une des célèbres BMW R750 à side tracté de la dernière guerre, c'est à l'époque celle d'un ami qui en possédait trois!!

Marc17ansReduc

......................

Six années plus tard, nous sommes en 1975 et Marc effectue régulièrement un trajet empruntant la ligne de chemin de fer "Breil sur Roya / Nice", en contrebas de la voie ferrée il est intrigué par ce qui lui semble être une moto  en partie immergée dans un ruisseau. Après avoir observé "l'objet" lors de plusieurs passages, il a bien repéré les lieux et il décide de revenir dans le secteur par la route pour en avoir le coeur net....

Une fois sur place, Marc est en contact avec les propriétaires et c'est le début de "l'Histoire":

Au début des années 50 c'est la pénurie, les engins motorisés sont rares et chers, tout ce qui peut rouler est récupéré, ainsi une famille remet sommairement en état une Zundapp 750 avec side-car tracté, et l'immatricule en février 1951. Pendant quelques années ils l'utilisent d'abord pour les déplacements quotidiens puis en engin de chantier lors de la construction de leur maison. Ce side car lourd servi au transport des matériaux de construction. Mais face à la maintenance de très haut niveau qu'il exige l'attelage en panne est finalement abandonné. La décision fut prise de le ferrailler, comme le déplacer n'était pas facile, il fut finalement précipité au bout du terrain dans le ruisseau qui passait là, sous la voie de chemin de fer......

Marc a reconnu dans ce side-car lourd "Zundapp ks 750", encore immergé dans ce ruisseaux, le frère jumeau des sides BMW R75 qu'il avait côtoyés plus jeune, il veut le récupérer. Il repère au mieux qu'il peu le lieu puis lors du Dimanche de Paques 1975 il s'y rend par la route. Après découverte des lieux, négociation avec les propriétaires, l'affaire est faite. Marc a une carte grise en main et il ne lui reste plus qu'à sortir l'engin du torrent où il se trouvait depuis six ans et à le rapatrier chez lui....

Heureusement que Marc est un mécanicien expérimenté, car il se lance dans une entreprise titanesque qui durera 4 ans, les deux premières années seront consacrées au moteur qui était totalement détruit par son long séjour dans l'eau, par exemple: le dégrippage des cylindres dura, à lui seul, deux mois .

Trente cinq ans après son acquisition la machine est toujours superbe, Marc ne souhaite pas s'en séparer.

N'ayant aucun goût pour les commémorations guerrières, Marc à volontairement refusé toute peinture "militaria" pour lui préférer un aspect "civil", ainsi avec ses chrômes sa Zündapp ressemble aux KS 750 que Zundapp avait fournis à l'armée américaine.

Ks750MarcPatrice

Ici Marc en visite au QG du ZSEFT nous présente sa KS750, Patrice est en selle.

Marc a fait de multiples travaux pour remettre sa machine dans un parfait état mécanique, la fourche avant est une fourche de BMW R75, l'alternateur et la pompe à huile sont d'origine "Honda".

 

Ks750Face_1

Le 13 mars 1942, vingt ans après le démarrage de la production de motocyclettes chez Zundapp, la 250.000eme moto sort des chaînes de Nuremberg c'est un "side car lourd" KS750. 

Ks750Cot_Droit_2

A signaler que contrairement aux autres grosses Zundapp qui ont la particularité d'avoir une boite de vitesses "à chaînes", cette KS750 a une boite à engrenage car la solution à chaîne avait été refusée par l'armée.

Ks750Cot_Droit_3

Ci dessous les changements de vitesses, 2 x 4 vit. avant, 1 vit. arrière et traction de la roue du side par différentiel débrayable, presque les commandes d'un boeing, avec en prime un freinage hydraulique couplé des deux roues arrières.

Ks750ChgtVit

Une vue du pont arrière entraînant la roue du side car, et le crantâge des pneus qui ne doit pas craindre la boue (Marc utilise des pneus agricoles!!). Sans oublier le n° de la plaque d'immatriculation qui date de 1951.

Ks750PontArr

Voir ce message présentant des photos de la restauration de cette KS750

La reconstruction de la KS750 de Marc