On continuera prochainement de feuilleter le programme 1977, mais cette année 1977 mérite quelques mots, car ce fut l'année de tous les records pour Zundapp. Sur le graphe qui suit nous avons les chiffres de la production Zundapp de 1921 à 1977, en bleu la production de l'usine de Nuremberg, en vert la production de l'usine de Munich et en rouge la production cumulée des 2 usines pendant la période de production commune de 1952 à 1958.

DiagrammeFabriqZun2

 

Graphique extrait du livre "60 Jahre Zündapp-Technik" Copyright 1977 Zündapp

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et mettez plein écran, vous constaterez la chute verticale de la production des motos fabriquées à Nuremberg à partir de 1955 (graphe bleu) et en parallèle le développement, inverse et vertical lui aussi, de la production de l'usine de Munich qui se consacrait uniquement aux petites cylindrées (graphe vert).

Les machines produites par l'usine de Munich étant le sujet de notre blog, nous allons regarder de plus près cette production de Munich et ses variations de grande amplitude, les hausses semblent suivre l'apparition de chaque nouvelle gamme, l'effet de la nouveauté se faisant sentir sur environ 2 ans puis c'est à chaque fois la dégringolade jusqu'à la sortie d'une nouvelle série:

 

La hausse de 1958 à 1960 fait suite à la sortie des "Combinettes", équipées des premiers blocs moteurs typiques de Zundapp, cela amenera la production jusqu'à 90.000 unités/an, puis ce sera une chute jusqu'à 50.000 unités sûrement sous l'effet d'une concurrence  très rude avec Hercules et ses K50 et avec Kreidler dont le modèle "Florett" était devenu la "Mobylette" des allemands.

Pour Zundapp ce sera une lutte permanente face à Hercules/Sachs et Kreidler qui sont, sur le marché allemand, les grands concurrents de Zundapp pendant toutes ces années.

 

La sortie de la série 514/515 en 1963 sera l'occasion d'une belle mais éphèmère remonté, puis idem avec la série des 517 qui va permettre de remonter jusqu'à 85.000 unités/an en 1972.

Progr1967bandeau

Puis à nouveau l'essoufflement et ensuite un beau succès avec la nouvelle série des 517 "relookés" des années 75/76 accompagnée des KS125/17ch.

Pub1975_76KS125_50retouch

 

 

Et pour finir la sortie en 1977 des gammes à roues à bâtons, 529/530 et des KS 125/175Watercooled qui ensemble saturèrent la production de l'usine pour atteindre le sommet de 115.000 unités, ensuite ce ne fut qu'une longue descente jusqu'en 1983.

Progr1979page1retouche

La production de 1977 aurait pu être bien supérieure si elle avait été en ligne avec la demande, on peut citer les commentaires relevés dans "MotoJournal" n°374 de juillet 1978 lors de l'essai de la KS125 Watercooled, "Après le salon de Cologne 77, l'usine ayant enregistré une masse considérable de commande, envoya une circulaire à tous leurs importateurs européens, pour spécifier qu'ils étaient désolés mais qu'il fallait réduire les commandes de 30% parce qu'ils ne voulaient pas s'étendre". MotoJournal trouvait cette attitude incompréhensible, mais en voyant ces variations on comprend mieux l'attitude de la direction de Zündapp qui savait que ces pointes n'étaient hélas pas durable.